IRC en vrac

Pedro : Ernest Renan, 80 ans après la Révolution, et dans une période de trouble assez marquée, semble vouloir redonner une légitimité, voire un sens, à la nation. Sa définition reste étonnamment contemporaine, on sait combien la question de l'histoire et du passé est centrale à l'heure actuelle, et combien elle l'a toujours été, tant la France s'est construite dans les conflits, et tant ses rapports avec ses colonisés ou immigrés furent et restent douloureux. Pedro : ten pense quoi, c un extrai de mon mémoire Salehah : ouéla Salehah : oula Salehah : rien piger Pedro : ok Salehah : c nule Pedro : normal en même temps Pedro : bon jvai le réécrire Pedro : et tu me diras Pedro : ok? Salehah : et o dernier nouvelle ta pa 80ans Pedro : ya eu la révolution française ta vu, et 80 an apré é ben ta 1 keumé, Ernest i saplé lol ptdr, et ben com il été tendu vu comen ct le delbor en France, il a voulu dire ct koi pour lui la nation ta vu. é franchmen si tu rgarde respé a lui koi pake kan mem skil a di c fré et ça reste vrai ojourdui, paskil parle de la mémoir é tou la, et c importan vu kla france elle a carna les reubeu et ke voila koi. Pedro : tu compren mieu? Salehah : oué c mieu Salehah : la tu voi c comrpi Salehah : compri Pedro : ok

Sergent Pepper

hélas ce Sergent Pepper là est bien moins subtile et pacifique que celui des Beattles : cette image du Lieutenant John Pike de la Police du campus de l'Université de California-Davis a déja fait le tour du monde, toutefois Monsieur le Gros Porc à moustaches qui gaze des protestataires pacifiques du mouvement Occupy (les Indignés étazuniens)  peut être fier de lui car il est devenu un mème : celui de la violence policière et du torchage des droits civiques. Pour notre malheur à tous ils sont légions dans sa corporation.

Tout les détournements en cliquant sur lire la suite ^^.