IRC en vrac

SchopfeR: profiter de ce que nous offre la nature n'est pas une preuve de perversion SchopfeR: la nature a créé valentine SchopfeR: il faut en profiter Kishi: bah la nature a bien créé amélie mauresmo pourtant personne n'en profite sallem: xD

femmes russes

Le pénis de Raspoutine

Si c'est pas la classe ce genre de sujet :) Alors Grigori Efimovitch Raspoutine, par la suite Raspoutine-Novyï est un moine mystique russe . Le type était trés moche, hirsute, sentait le bouc mais avait un ragard ultra perçant, quasi hypnotique Il a sauvé le petit tsar, a prédit la chute du tsarisme en même temps qu'il se tapait la tsarine. "Je mourrai dans des souffrances atroces. Après ma mort, mon corps n'aura point de repos. Puis tu perdras ta couronne. Toi et ton fils vous serez massacrés ainsi que toute la famille. Après le déluge terrible passera sur la Russie. Et elle tombera entre les mains du Diable". Comme son influence sur la tsarine emmerdait pas mal de monde il fut assassiné dans la nuit du 29 au 30 décembre 1916 (empoisonné, percé de balles et noyé pour faire bon poids).

Une servante aurait découvert le pénis tranché sur les lieux du meurtre de Raspoutine, et l’aurait conservé jusqu’à ce qu’il atterrisse entre les mains d’un groupe de femmes russes expatriées vivant à Paris. Ces femmes vénéraient le membre comme un charme de fertilité, le conservant à l’intérieur d’un coffret en bois. Informée, la fille de Raspoutine, Marie, demanda à ce que la chose lui soit remise. Elle la conserva par-devers elle jusqu’à sa mort, en 1977.

Un certain Michael Augustine prétendit avoir acheté l’organe, avec plusieurs autres objets personnels de Raspoutine, lors d’une vente organisée après la mort de Marie Raspoutine, il vendit l’objet à l’hôtel des ventes Bonhams, mais les officiels découvrirent rapidement qu’il ne s’agissait pas d’un pénis, mais d’un concombre de mer ce qui n'est pas tout )à fait la même chose ^^.

En 2004, Igor Knyazkin, le directeur du centre de recherches sur la prostate de l’Académie des Sciences Naturelles de Russie, annonça l’ouverture d’un musée russe de l’érotisme à Saint-Pétersbourg. Parmi les objets présentés, Knyazkin prétendit que se trouvait le « pénis conservé » de Grigori Raspoutine4, long de 29 centimètres, ainsi que plusieurs lettres du moine. Il dit avoir acheté ces objets à un collectionneur d’antiquités français pour 6 600 euros5. On ignore si ce pénis est effectivement celui de Raspoutine mais il est du coup toujours l'objet de vénération.

Syndiquer le contenu