IRC en vrac

Ana dit : Coucou ça va ? Popo dit : ouais :) Ana dit : C'était bien la soirée de samedi, hein.. ? ^^' Popo dit : ouais :) Ana dit : Heu... tu te souviens de ce qui s'est passé ? :$ Popo dit : ouais :) Ana dit : Ben... je dois t'avouer que j'aimerais bien recommencer, disons, sobres ^^' Popo dit : ouais :) Ana dit : Toi aussi ?! :D Popo dit : ouais :) Ana dit : Oh.. waouh, j'étais persuadée que tu t'en souviendrais pas ^^ Popo dit : ouais :) Ana dit : On se voit quand ? :$ Popo dit : ouais :) Ana dit : euh... Popo dit : ouais :)

fil

Les anamorphoses de Bernard Pras

Bernard Pras est un artiste plasticien français, fils d'un coureur cycliste de Chrentes Maritimes ^^. À la fin des années 1980, après plusieurs années de doute et de recherche sur la forme, il commence à trouver sa propre voix artistique en mettant au point le principe de l'aquagravure, puis en 1994, en réalisant des installations et assemblages d'objets hétéroclites à la manière d'Arcimboldo, dont la composition globale ne prend réellement forme pour le spectateur que par le truchement de la photographie qui recrée l'image plane voulue par l'artiste. Ce principe d'anamorphose est depuis son fil conducteur et il s'essaie à des installations plus grandes et travaillées sous forme d'Inventaires variés réinterprétant diverses images connues de l'histoire de l'art (Crucifixion, van Gogh, Francis Bacon...), et de la société contemporaine (portraits d'Albert Einstein, Marilyn Monroe, Che Guevara, Mickey...).

 

Merci Oncle Sam

Cette série de photos a été publiée pour montrer aux étazuniens de l'amérique les ravages de la guerre sur les GIs bléssés lors du conflit en Irak et qui se sont vus attribués en remerciement de leur particition à cette débacle des membres en plastiques et autres prothéses afin de compenser la perte de leur attributs personnels ou juste du fil de couture pour les repriser.

Syndiquer le contenu